Fontaine, jamais je ne boirai de ton eau...

Après le périple de l'année dernière, je m'étais jurée qu'on ne m'y reprendrai plus. Les conditions, le stress engendré pour toute la famille, j'ai voulu protéger mes enfants de tout autre changement en criant haut et fort, que ce serai la dernière fois... protéger mes enfants? me protéger aussi... de tels bouleversements ne sont jamais simple à appréhender pour tout le monde... Quand j'ai repris le travail et que tout le monde me disait folle de faire ça, j'ai répondu que je ne renierai jamais ma qualité de vie pour ce boulot et que je m'adapterai, que ça irai...

Mais voilà après les événements de la dernière semaine, je me suis mise à réflechir... me mettre en danger n'était pas la solution... trouver la meilleure réponse à cette problématique... garder une qualité de vie identique... on pouvait chercher et trouver... tout est possible!! Même si je n'y croyais pas...

Tu te demandes bien de quoi je parle, hein???

Il y a un an (enfin presque), nous avons quitté nos familles, nos amis, nos repères pour commencer une nouvelle aventure dans un autre département... un déménagement réalisé en un mois à peine, un stress pour tout le monde, nous et notre entourage, une double rentrée pour Nenette, une réadaptation pour Titefleur (avec tout ce que cela a engendré, les nuits, les crises...)...

Depuis un an, nous avons fait notre petit nid, nous avons commencé à découvrir le coin, à rencontrer des gens, à lier des amitiés... puis j'ai repris le travail, j'ai repris une vie sociale réelle, la petite famille a repris un rythme de croisière (enfin tout est relatif!!) Nenette est à coté de l'ecole, s'est fait de nouveaux copains, va au centre de loisirs où elle y a des copains aussi. Titefleur s'est faite à sa crèche, elle en est meme devenue la mascotte avec ses clowneries. Je suis investie dans l'assoc qui gère cette creche, mon mari dans l'APE... Nous vivons un charmant petit village à 900mètres d'altitude entre champs, vaches et chèvres, la vie a repris son cours...

Mais voilà je travaille à 45/50 minutes de mon boulot, cette route qui ne me semble que ridicule depuis 3 mois inquiète beaucoup de monde autour de moi. Et oui je gère, juste le temps pour laisser ma valise boulot et me sortir tous les dossiers de la tête et arriver sereine et l'esprit ouvert à la maison... Mais voilà les virus et la fatigue ont commencé à grappiller mon capital santé, je me suis surprise à avoir les yeux lourds, à vouloir dormir alors que j'étais sur la route... je me suis fait peur!! J'ai enfin compris qu'avec la neige cet hiver, cela allait devenir délicat (surtout s'il y en avait autant que l'année dernière!!)

Réfléchir à une solution pérenne et surtout pas en urgence... de toute façon la place en crèche de Titefleur est notre priorité... mais l'été prochain, nous sommes libres de tout engagement, elle rentrera à l’école avec sa grande sœur... mais laisser ce petit village, son école familiale, ses classes à deux niveaux pour retrouver la ville, les classes bondées, il en était hors de questions!! Encore une fois, je ne voyais pas de solutions...

Et puis au détour d'une ballade (merci chéri et tes idées...) j'ai découvert ce petit village de 500 âmes perché sur la colline à 10 minutes de l'autoroute qui me mène au boulot et à 10 minutes du boulot de mon mari (moins de route pour tout les deux!!!) 15 minutes de trajet en moins pour moi, certes c'est peu mais pas de route de montagne, que de l'autoroute, un second trajet de secours si la neige nous bloque d'un coté... une petite école avec cantine et garderie, la maternelle dans le village voisin en RPI... et le centre de loisirs reste le même car nous restons sur l'intercommunalité. Les liens que nous avons tissés pourront perdurer. Des conditions presque aussi idylliques qu'ici mais avec des avantages supplémentaires. Le bonus c'est que nous gagnons 25 minutes de trajets pour rejoindre nos amis et familles... comment avons nous pu passer à coté???

Alors voilà, oui j'ai dit qu'on ne m'y reprendrai plus, que je déménagerai plus... mais voilà cela est nécessaire pour le bien de tous, je l'admets. Je l'admets d'autant plus que j'ai trouvé L'ENDROIT Où chercher... 9 mois pour trouver notre nid maintenant... en espérant que l'on trouve!!! 9 mois pour dénicher la perle, le coup de cœur que j'avais pu avoir ici! 9 mois pour trouver ce petit nid avec jardin et préparer mes filles à cet énième changement.

 

Et toi n'as tu jamais brisé des promesses pour le bien de ta famille???

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Fontaine, jamais je ne boirai de ton eau...

Elisa 23/09/2013 14:33

Perso, je disais que jamais vraiment jamais je n'interromprait une grossesse tant que la santé ou le bien être de l'enfant serait en jeu
Et bien là, pour garder ma famille intacte et a la demande du papa lundi je vais devoir essayer d'avaler un pu*** de médoc et bien sûre affronter le "après"
Pffff

PS pardon si je plombe un peu les commentaires et j'espère que vous trouver la même petite maison sinon mieux =]

joyeuxbordelaufonddujardin 23/09/2013 17:32

Bon courage à toi... car comme toi je serai vraiment dans l'embarras dans cette situation...

Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog