Assumer ou pas...

Assumer ou pas...

Je suis moins régulière en ce moment, non je ne vous abandonne pas, ma vie prend des tournants, fait des des cabrioles et m'emmene parfois sur des terrains glissants... Non je ne vais pas t'annoncer de mauvaises nouvelles!!!

Quand j'ai ouvert ce blog, il y a plus d'un an... j'avais besoin d'air, de m'épancher, de rencontrer virtuellement un soutien ou pas... je me suis cachée derrière un pseudo pour protéger mon intimité, ma vie de famille, mes proches mais aussi pour me protéger de la vie réelle parfois, être une autre que je ne suis pas ou dire tout haut ce que je n'ose pas... Pourtant j'ai toujours été franche ici, je n'ai jamais menti, je n'ai jamais embellie ma vie meme si parfois j'aurai voulu... ce blog était mon jardin secret, mon journal parfois, un peu voire beaucoup de moi...

Petit à petit, j'ai ouvert ce blog à mes proches, choisi avec rigueur parmi les miens, ceux qui me connaissent vraiment sans me juger, à d'autre, je n'ai pas osé, je n'ai pas assumé... en meme temps, ne pas se brider dans mes paroles, mes articles pour ne pas vexer n'était pas mon credo...

Et puis, il y a eu ce grand changement de vie qui a bousculé mon équilibre et celui de ma famille. Et via cette vie virtuelle, j'ai reçu un soutien sans faille, des infos pour m'aider, des mots de reconforts quand ça n'allait pas... et là où mes amis, ma famille trop loins ne pouvaient m'aider, ces personnes si proches et si loin étaient là, virtuellement, mais presentes chaque jour.

Et la grande question est arrivée? Allais-je assumer ou pas? Allais-je pouvoir réveler ma véritable identité? Allais je pouvoir passer du virtuel (avec toute les images qu'on s'en fait) au réel? N'allais je pas être déçue, trompée (mon coté parano le retour)? Le regard sur la simple femme que j'étais serait il le reflet de ce qui ressortais de mes billets? N'allais je pas décevoir? Trop de questions pour passer le pas...

Et assumer au grand jour qui j'étais...

Sandrine, simple mère de famille en congé parental dans un petit village de campagne

Versus

Mlle Aufond Dujardin, blogueuse, mi maman conseil, mi maman cuistot, mi maman animatrice

Ces deux personnes ne font qu'un... l'une plus discrète et réservée tandis que l'autre vie au grand jour, parfois délurée, parfois cynique...

Alors au compte goutte, j'ai laissé entrer dans ma vie réelle ces quelques personnes, et de belles rencontres virtuelles, j'en ai fait de superbes rencontres tout court...

Et voilà que je me surprends à me réveler lorsqu'on m'interpelle en me disant mais tu es d'où? on est voisine?

Ma nouvelle vie a engendré de nouveaux sentiments, m'a mise en danger, et ma vie virtuelle m'a permis de rencontrer des gens bien réels pour vivre et créer ce nouveau cocon autour de moi... Alors oui je l'assume... enfin pour cette fois (faudrait pas abuser lol)... Merci à toutes ces personnes qui viennent enrichir ma vie, ma simple de vie de mortelle aujourd'hui, elles se reconnaitront surement... Merci...

Alors voilà pourquoi je suis moins régulière, je vis tout simplement...

et toi blogueur anonyme ou pas, assumes tu ou pas???

Des petites mains 26/04/2013 15:42

J'ai ouvert mon blog (j'en ai plusieurs mais celui-ci est le principal )pour faire partager ma passion de la création et aussi pour peut-être rencontrer des amis virtuels. Certains sont fidèles, d'autre pas ! Je ne leur en veux pas ! Je n'ai pas toujours le temps d'aller sur leurs blogs pour voir et commenter ce qu'elles font ou ce qu'elles disent. Mais j'y reviens toujours un jour en donnant un petit signe de vie ! Je ne regrette en rien cette merveilleuse aventure ! Il faut aussi vivre en dehors d'internet, c'est important : j'adhère totalement à tes idées et je suis heureuse de te suivre régulièrement.
Bonne journée.
Emmanuelle

chiawaze 26/04/2013 11:14

Bonjour,
j'ai privilégié l'anonymat comme toi pour ne pas me brider. J'ai trouvé aussi un soutien, des encouragements dans la vie virtuelle que je ne trouvais pas dans la vraie vie.
Et puis au détour de mon dernier billet, j'ai décidé d'ouvrir aux autres cet espace personnel.
Comme toi j'ai eu peur que l'on ne m'accepte plus du fait de mes mots. Et puis tant pis. On m'accepte et m'aime dans le virtuel comme je suis, les autres feront ou pas pareil.
Je te découvre via un partage Twitter, je vais adorer te suivre je crois :)

joyeuxbordelaufonddujardin 26/04/2013 11:34

Merci... je me sens moins seule lol... à moi de découvrir ton univers maintenant

Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog