Le tourbillon de la vie #2

Loin des yeux, loin du cœur... je ne voulais pas y croire mais elle me parle si souvent cette phrase en ce moment...

Et oui on est parti, on a quitté tout ce qui faisait notre monde pour en conquérir un autre, on s'est éloigné, nos vies ont changé, on a eu moins le temps... C'était notre choix, notre envie d'une vie meilleure pour notre famille et pourtant...

Et oui on a arrêté d'appeler toutes les semaines, de rentrer tous les weeks end pour découvrir, rencontrer, se poser... C'était notre choix, notre besoin d'appréhender ce nouvel univers et apprendre à vivre avec ce manque et pourtant...

Et oui on a commencé à se sentir bien ici, on a commencé à rencontrer des gens biens, à tisser des liens, à imaginer s'installer définitivement... C'était et c'est notre choix, notre envie d'avancer et de vivre le présent et pourtant...

Pourtant, nos racines sont la bas... 36 ans d'une vie ne s'oublie pas!

Pourtant nos amis sont la bas... on ne se confie pas si facilement!

Pourtant notre cœur se pince dès que le temps des au revoir arrive!

Et quand un matin, le coeur lourd, les yeux embués, la tête pleine... un de ces matins ou tu voudrais tout envoyer baldinguer... une de ces journée où tu voudrais voir un sourire bienveillant... un de ces moments où tu voudrais entendre une voix douce au téléphone... ou tout simplement avoir une oreille attentive pour apaiser tes doutes, tes colères...

Tu prends ce téléphone machinalement... et devant la liste de numéro... tu te demandes qui? celui dont tu n'as plus de nouvelles si tu n'en prends pas (donc ca fait 6 mois que tu ne l'a pas eu!)? celui avec qui tu as passé une soirée le mois dernier mais avec qui tu n'as échangé que des banalités? celui qui ne t'écoute pas puisqu'il te raconte en long en large et en travers ses histoires sans même penser un instant te demander ce que toi tu vis? Ne vais je pas les déranger? Que penseront ils de cette démarche

Je me rends bien compte aujourd'hui que cette décision a changé nos relations, nos discussions... oui on se voit... oui on se parle... Qui se préoccupe de ce qui se passe dans ma tête en ce moment??? Qui sait vraiment quel est mon quotidien? Et qui ça intéresse vraiment?

Pourtant ce matin, un sourire m'a tiré de l'ombre... ce matin, une voix tendre m'a tendue une perche... ce matin, une oreille a entendu ma douleur... ce matin, une personne entrée depuis peu dans ma vie m'a permis de pleurer, de mettre des mots sur mon malaise, m'a offert de nouvelle perspectives de vie. Ce matin, une inconnue est devenue une confidente...

ACCEPTER... pour avancer...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le tourbillon de la vie #2

Sandrine 10/01/2014 11:30

J'ai vécu la même chose quand je suis partie de ma Normandie natale... Et c'est là que l'on rencontre de nouvelles personnes, qui deviennent vos amies, cela fait presque 20 ans que cela dure ! Ne rien regretter, aller de l'avant : Voilà ce que cela m'a appris ! bon courage Sandrine (entre Sandrine, on se comprend ;-) )

Kiki 10/01/2014 08:45

C'est tellement vrai ce que tu dis! Je suis passée par cette phase moi aussi, à l'âge de 30 ans. La distance n'améliore pas les relations, elle les espace et les transforme. Tu continueras de voir ces personnes et tu seras heureuse de les revoir lorsque tu y retourneras à diverses occasions mais ta nouvelle vie est ici, et c'est donc ici que tu dois retisser des liens. Mon mari et moi avons pour habitude de dire que nous nous sommes recréé une famille dans notre nouvelle région, c'est tellement vrai! Nous savons que nous pouvons compter sur eux au quotidien, pour le bon, comme pour le pire. Et c'est aussi vers eux que nous nous tournons quand ça ne va pas car les autres sont trop loin pour comprendre. Ce sont les gens qui partagent ton quotidien qui peuvent le comprendre et t'aider.
Ne regrette pas tes amis de là bas, ta relation a changé mais ils sont toujours présents au fond de ton coeur parce que tu as des souvenirs avec eux que tu chéris, mais ta vie, c'est ici et maintenant. Tu as bien fait de t'ouvrir à cette personne, tu as besoin de quelqu'un près de toi, pas de quelqu'un qui te donnera des conseils à des centaines de km sans savoir ce que tu vis exactement.
Cette sensation est normale il me semble. En tous cas, je l'ai vécue moi aussi. Ma vie est ici maintenant et elle me plaît donc tout va bien.
J'espère qu'il en sera de même pour toi.
Courage...

LOYER 09/01/2014 21:54

bonsoir sandrine, je vis la mm choses que toi depuis que nous sommes dans le jura et je te comprends complement. Tous tes mots me renvoie un miroir, et je ressens et ai les mm sentiments que toi a l egard de mes amies. Amis couples, amies. Les gens, les amis, la famille ne change pas. C est dur , ta remises en question je n ai ose l ecrire par peur de blesse et d etre blesse en retour, car les egoistes savent tres bien te faire culpabillser . Te mettre le doute. Suis tes convictions, et ton coeur. Malheureursement on est dans un monde egoiste et sache que ce n est pas mon temperemment. Je commente quand je suis touchee , mais j ai appris a me detacher des choses car sinon ca fait mal. Les egoistes nous renvoient cette image malheureusement . Je marche pour tout au feeling et au coup de coeur. Ce que je te dis je ne le dirai pas forcement a d autre personnes.Les amis , la famille renvoie une image celle qu ils veulent que tu gardes en memoire. Je ne te fais pas une morale ni autre chose , mais simplement a te faire partager mon experience que je vis aussi ici dans le jura. A Tisser de nouveaux avec des anti socials !!! chacun est dans sa bulle et pas evident de faire connaitre et sortir les gens de leur confort de vie bien carree et ranger. C est sur c est importaant d avoir des regles. J ai toujours fait le pas vers les autres, on m a baffouer fait du mal et heureusement ou malheuresement pour moi , pour cette amie j ai toujours ete la. Les amis ca part et ca revient. Aujourd hui , malgre la distance, je sais sur qui je peux compter dans ma region ou je vis et ma region natale. J vais m arreter la car sionon tu vas croire que je vais ecrire un livre lol . Bonne soiree et merci pour ton temoignage.

Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog